La SADC de Baie-des-Chaleurs continue ses actions en développement durable

21 septembre 2016

En cette Journée nationale de l’arbre, la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de Baie-des-Chaleurs est fière d’annoncer, pour une deuxième année consécutive, la compensation de ses gaz à effet de serre (GES) par la plantation de 98 arbres à New Richmond.

Des membres de l’équipe de la SADC de Baie-des-Chaleurs lors de la plantation d’arbres, en mai dernier, par le Club Rotary de New Richmond. Crédit photo : SADC de Baie-des-Chaleurs

Fidèle à ses valeurs et à sa politique en développement durable, la SADC de Baie-des-Chaleurs a voulu, une fois de plus, limiter l’empreinte environnementale reliée à ses activités de formations et de communications. « Couvrant un grand territoire, nous sommes conscients des déplacements que les gens doivent parcourir pour assister à nos formations. Au total, c’est plus de 51 529 km qui ont été parcourus cette année par près de 345 personnes. Nous tenons à poursuivre d’année en année la compensation de ces déplacements pour contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des générations futures », mentionne Daniel Gasse, président de la SADC de Baie-des-Chaleurs.

Action environnementale et sociale

La SADC de Baie-des-Chaleurs souhaite aller au-delà de l’aspect environnemental de cette action en incluant un volet social au geste. C’est pourquoi la plantation d’arbres a été réalisée par le Club Rotary de New Richmond, en échange d’une contribution de 500 $ à son Défi vélo qui s’est tenu le 13 août dernier. « Il est important pour nous de valoriser l’environnement et les ressources naturelles, mais également de soutenir et d’encourager des organismes locaux qui agissent socialement, comme le fait le Club Rotary », souligne Lyne Lebrasseur, directrice à la SADC de Baie-des-Chaleurs.

 

Au cours de l’année 2015-2016, c’est 13,7 tonnes de dioxyde de carbone (CO2) émis par les déplacements des employés, des administrateurs et des
participants aux activités de la SADC qui seront compensées par la plantation de 98 arbres. Ces chiffres ont été calculés grâce à l’outil fourni par la Chaire en éco-conseil de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Formations à venir

La SADC de Baie-des-Chaleurs poursuit ses actions en développement durable au sein de la région et offrira deux nouvelles formations sur le sujet au cours de l’année. Par ses actions, la SADC de Baie-des-Chaleurs souhaite encourager les organisations locales à intégrer le développement durable dans leurs pratiques.

Mariline Lamy-Poirier
Agente de développement et communications
SADC de Baie-des-Chaleurs
[email protected]
418 392-5014 poste 226