Territoire et MRC

Le territoire de la SADC de Baie-des-Chaleurs se situe au sud de la Gaspésie et s’étend sur le territoire des MRC de Bonaventure et d’Avignon. Occupant une superficie de 7 916 Km2, les 26 collectivités de la Baie-des-Chaleurs peuvent être reliées par un déplacement de 340 km. Les deux MRC, bien qu’ayant en commun une structure économique principalement basée sur l’industrie forestière et touristique, possèdent des réalités socio-économiques  fort différentes.

 

 

Pour plus d’information à propos des MRC Avignon et Bonaventure ainsi que sur la région touristique de la Gaspésie.

Pour consulter le bottin des ressources de la région, nous vous invitions à consulter la Route de l’entrepreneur.

Stratégie d’établissement durable Gaspésie

L’occupation dynamique du territoire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine se vit par sa population. L’apport de main-d’œuvre, l’arrivée d’entrepreneurs, d’étudiants et d’investisseurs, bref, de citoyens, est nécessaire pour assurer le développement de la région.

En 2012-2013, l’élaboration d’une stratégie quinquennale d’établissement durable des personnes en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine a été pilotée par la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM) en collaboration avec ses partenaires, s’inscrivant comme suite logique aux ententes Cap sur l’avenir et à l’entente spécifique en immigration. À ce jour, une cinquantaine d’organisations ont signé la déclaration d’engagement, dont la SADC de Baie-des-Chaleurs.

Visitez le Portail de la Gaspésie Îles-de-la-Madeleine pour obtenir de l’information sur la région, les emplois, les services d’aide à l’établissement et les incitatifs financiers mis à la disposition des personnes désirant s’établir dans la région. Il s’agit d’une source d’information incontournable pour amorcer vos recherches, peu importe votre âge et votre origine!

Voici notre déclaration d’engagement : Stratégie établissement durable 2012-2018

Données sociodémographiques

Données du territoire

Source : L'Institut de la statistique du Québec

 

Répartition de la population active expérimentée selon le groupe professionnel

 

Données de 2006. Source : Emploi Québec 

Pôles économiques

Fondés sur des compétences spécifiques reconnues, les créneaux d’excellence ACCORD développent une image de marque pour chacune des régions du Québec afin qu’elles rayonnent sur les plans national et international. Trois créneaux d'excellence ont été reconnus pour la région dans le cadre du projet ACCORD du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation du Québec : l’Éolien, le Récréotourisme et les Ressources, sciences et technologies marines.

L’Éolien

Le créneau d’excellence Éolien comprend toute la chaîne des activités liées à la filière de l’énergie éolienne. Il inclut :

  • la fabrication, en tout ou en partie, d’éoliennes;
  • l’installation de parcs éoliens;
  • la production d’énergie;
  • l’expertise dans la gestion de parcs éoliens dans des conditions nordiques.
  • Le savoir-faire québécois dans ce domaine progresse grâce au TechnoCentre Éolien, un centre de recherche et développement en milieu nordique doté d’installations de classe mondiale, ainsi que grâce au Centre québécois de formation en maintenance d’éoliennes, qui permet l’apprentissage en conditions réelles sur des installations d’essai.

Plusieurs entreprises du créneau sont maintenant appelées à exporter leur expertise hors des frontières régionales, provinciales et même nationales, confirmant ainsi leur position de chefs de file.

Le Récréotourisme

Le créneau d’excellence Récréotourisme consiste en la mise en valeur des spécificités touristiques des régions de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, particulièrement par l’intermédiaire des filières Mer et montagne, Culture et Saveurs.

Ces régions poursuivent leurs efforts pour se démarquer de la concurrence comme destinations touristiques quatre saisons et de classe internationale, et ce, en exploitant les filières thématiques précédemment nommées.

Ainsi, par une approche innovatrice et durable de l’offre touristique, le créneau a pour objectifs de :

  • contribuer à l’amélioration des capacités internes des entreprises ciblées;
  • promouvoir la réalisation de projets structurants qui leur apporteront une réelle valeur ajoutée.

Les Ressources, sciences et technologies marines

Le golfe du Saint-Laurent et son fleuve forment un immense bassin d'eau froide unique au monde et aux multiples ressources inexploitées. Le créneau d’excellence Ressources, sciences et technologies marines mise sur l'exploration, l'exploitation et la valorisation de ces ressources.

Ce créneau réunit trois régions;

  • le Bas-Saint-Laurent;
  • la Côte-Nord;
  • la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.

La région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine couvre les quatre filières du créneau RSTM

Aquaculture

La filière Aquaculture inclut les activités en eaux douce et salée. Elle favorise l'implantation, la consolidation et le développement d'entreprises aquacoles rentables pour l'est du Québec dans le respect de l'environnement. La filière recherche également des approches novatrices pour la mise en marché des produits aquacoles.

Capture et transformation de la biomasse marine

La filière Capture et transformation de la biomasse marine regroupe deux domaines d'activités :

  • la capture à des fins commerciales de différentes espèces marines;
  • la transformation alimentaire des produits marins.

Cette filière mise notamment sur la transformation d'espèces sous-exploitées et sur une plus grande valorisation des résidus marins.

Biotechnologies marines

La filière Biotechnologies marines vise à développer et à valoriser les coproduits issus de :

  • l’industrie de la pêche et de la transformation des produits de la mer;
  • la biomasse marine et aquacole.

Cela en cherchant de nouvelles applications commerciales pour les secteurs :

  • nutraceutiques;
  • cosmétiques;
  • agricoles;
  • pharmaceutiques

Technologies marines

La Filière Technologies marines compte sur des infrastructures industrielles, technologiques et scientifiques à la fine pointe qui lui permettent d'assurer son rôle de leader mondial, notamment dans les domaines :

  • des systèmes de navigation et de communication maritimes;
  • de la construction navale;
  • des technologies de production liées à la transformation de la biomasse marine.

En plus de ces créneaux, notons aussi le développement des technologies de l’information, de la transformation agroalimentaire de niche, et du secteur forestier.

Programme

Le Fonds d’aide aux initiatives régionales vise le développement économique et touristique de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine dans le but de favoriser la création d’emplois et de richesse.

Les projets qui seront soutenus devront nécessairement avoir comme objectif l’amélioration de la compétitivité et l’augmentation de la production de biens à valeur ajoutée.

Ainsi, une priorité sera accordée aux projets issus des créneaux d’excellence1 déterminés par la région dans le cadre de la démarche ACCORD. Une attention particulière sera portée aux milieux dévitalisés.

Pour plus d’information